Notre projet

Les universités Paris Descartes et Paris Diderot, et l’Institut de Physique du Globe de Paris sont engagés dans un processus de création d’un nouveau modèle d’université au 1er janvier 2019, en partenariat étroit avec les membres de la COMUE USPC. Ce projet, nommé « Université Paris 2019 », porte l’ambition partagée de création d’une université de recherche intensive de rang mondial s’inscrivant dès à présent, et avec ses partenaires, dans le futur de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Mobiliser et valoriser un potentiel exceptionnel pour répondre aux défis de la société de demain.

Ensemble, les partenaires s’engagent à créer une université de recherche reconnue à l’international, en sciences exactes et en sciences du vivant comme en sciences humaines et sociales, et qui constituera le tout premier pôle académique européen dans le domaine de la santé. Cette nouvelle dimension omni disciplinaire et le travail commun avec les autres membres de USPC pour la construction d’une université cible d’excellence (Idex), permettront de renforcer l’interdisciplinarité des formations et la recherche pour répondre aux défis sociétaux, contribuer à l’innovation, proposer de nouveaux cursus aux étudiants et favoriser la transmission des savoirs vers un large public.

Excellence internationale de la recherche, attractivité des formations, innovation pédagogique, expérience étudiante, qualité des infrastructures, ouverture vers les partenaires socio-économiques et le grand public, sont autant d‘enjeux majeurs qui concourent à faire de ce futur établissement un centre universitaire international de tout premier plan.

Le projet bénéficie du socle d’actions menées depuis plusieurs années dans le cadre plus large de la COMUE USPC et des programmes d’investissement d’avenir.

Le projet Université Paris 2019 est fondé sur le dialogue entre les communautés et avec les partenaires sociaux. L’objectif est d’aboutir à un modèle original d’université, ouverte et démocratique, dont le volet social sera inscrit dans ses statuts dont la rédaction sera achevée d’ici à l’été 2018 pour une création officielle au 1e janvier 2019.

Un projet engagé qui mobilise des compétences administratives et techniques, pédagogiques et scientifiques pour créer une structure forte de 58 000 étudiants, 156 laboratoires,4 500 enseignants-chercheurs, et 3 000 personnels administratifs et techniques avec des capacités d’actions renforcées.