Clés de voûte du projet de création de l’Université de Paris, les cadres administratifs des services centraux et des composantes des universités Paris Diderot, Paris Descartes et de l’IPGP étaient réunis mercredi 4 et jeudi 5 juillet dernier à l’occasion d’un premier séminaire commun. L’opportunité de partager un temps d’information et d’échange avec les présidents et directeur, et de faire le point sur les travaux de transformation et de construction opérationnelle du nouvel établissement.

 

 

 

Si la création de l’Université de Paris fait profondément évoluer le positionnement de nos universités, l’organisation administrative, elle aussi, doit être repensée et s’adapter aux ambitions du nouvel établissement. Un véritable défi où le facteur humain joue un rôle essentiel et qui nécessite une mobilisation importante des équipes.

Le séminaire « vers l’Université de Paris » s’est ainsi construit autour d’objectifs pluriels :

  • Partager un même niveau d’information sur le projet Université de Paris, sa mise en œuvre, les étapes déjà engagées et celles qui vont suivre ;
  • Permettre aux équipes de se connaître, d’avoir une compréhension commune du projet et de saisir les possibilités et opportunités qu’il offre ;
  • Se projeter concrètement, dans le cadre des travaux en ateliers, dans les prochaines étapes de sa réalisation ;
  • Présenter les modalités de mise en œuvre et d’accompagnement de la transformation ;
  • Favoriser les échanges, la cohésion et la motivation.

Pour les responsables administratifs, c’est une opportunité de définir l’ambition sociale, managériale et organisationnelle de l’Université de Paris. Pour autant, cette transformation appelle la création d’un collectif de travail inédit qui constituera le socle d’une nouvelle identité professionnelle. Pour répondre aux enjeux de l’Université de Paris, le modèle organisationnel ne saurait être une simple adaptation des organisations actuelles de Paris Diderot ou de Paris Descartes, mais bel et bien un modèle original, une réelle innovation dans les méthodes de travail.

Avec la désignation de Nicolas Jeanjean comme directeur général des services préfigurateur du futur établissement, une nouvelle phase s’ouvre, plus opérationnelle et toujours placée sous le signe de la co-construction. Nicolas Jeanjean rappelle que « l’organisation de l’Université de Paris sera progressive, laissera aux facultés le temps de se construire et aux services centraux le temps de s’approprier le projet. Sans oublier, qu’à ce jour, rien n’est écrit dans le marbre. Ce sont les échanges et les séquences ouvertes qui alimentent les différents comités et groupes de travail. »

Un compte rendu des travaux conduits tout au long de ce séminaire sera diffusé à la rentrée, à l’occasion de la prochaine newsletter.

 

Nominations

Afin d’accompagner le projet de création de l’Université de Paris, les présidents des universités Paris Descartes, Paris Diderot et le directeur de l’IPGP, au terme d’un processus d’audition et de sélection des candidats, ont désigné Nicolas Jeanjean et José Morales respectivement DGS préfigurateur et Agent Comptable préfigurateur en charge de la constitution du nouvel établissement dans leur domaine respectif.

 

Le DGS préfigurateur aura pour mission le pilotage et le suivi de la mise en place de l’organisation administrative de l’Université de Paris. À ce titre, il assurera une fonction transversale d’animation et de coordination sur l’ensemble du champ administratif. Il s’appuiera sur les équipes administratives des trois établissements qui assureront, sous sa supervision, la bonne réalisation des différentes étapes de construction de l’organisation du futur établissement.

 

L’Agent Comptable préfigurateur, aura pour mission la création de la future agence comptable de l’Université de Paris et la sécurisation du processus de construction dans son champ de compétence en interaction avec les présidents des universités et le directeur de l’IPGP.

Ces deux fonctions répondent à un objectif commun de mettre en place dès à présent un pilotage transverse et intégré du projet et d’en assurer les conditions de réussite.